Label « Archéologie » 2022-2023 de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres décerné à la mission archéologique Albalat

Dirigée par Sophie Gilotte et portée par le CIHAM – UMR 5648, cette mission fait partie des programmes archéologiques pluriannuels soutenus par la Casa de Velázquez.

albalat17_fig1
Vue aérienne du site archéologique d’Albalat (©Projet Albalat 2018).

Ce programme, mené sur le site médiéval d’Albalat (province de Cáceres, Estrémadure), s’attache à découvrir ce que fut ce petit établissement emmuraillé, mentionné par un géographe arabe dès la seconde moitié du Xe siècle. Sa position stratégique sur une terrasse fluviale du Tage lui permettant de contrôler un gué explique qu’il devint un objectif convoité par les troupes chrétiennes à partir de la fin du XIe siècle, puis au cours du siècle suivant lorsque s’accéléra le processus de reconquête qui allait marquer tout le territoire d’al-Andalus. Mais en dépit de ce que pouvait laisser suggérer une lecture linéaire des sources textuelles, le registre archéologique montre que son occupation s’arrêta brusquement à la suite d’un siège, intervenu au milieu du XIIe siècle.

Le documentaire “Un jour à Albalat, tourné en 2019 et produit par le Réseau des Écoles françaises à l’étranger, offre un tour d’horizon de la ville islamique médiévale autant qu’il nous plonge au cœur de la recherche archéologique et de son travail quotidien.

Le label « Archéologie » de l’AIBL pour 2022 et 2023 a été decerné a neuf missions d’execellence réparties sur les cinq continents.

Pour savoir plus sur la mission Albalat

Pour savoir plus sur le label Archéologie de l’AIBL


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search